Ça n'est pas comme si je n'avais pas cousu depuis des mois voire des années, hein ?

Quelques travaux pour donner vie à un bureau-atelier dans une pièce laissée en attente suite à notre emménagement auront suffi à redonner vie à mes envies.

Ma montagne pile de tissus a trouvé sa place dans les grandes étagères de cette modeste pièce dont chaque espace a été pensé pour lui donner toute son utilité... un large plan de travail en chêne accueillera mes machines, le temps d'une séance couture... cohabitation oblige avec les diverses vocations de cette pièce, mais je m'en suffirai pour le moment.

Il n'aura fallu que quelques jours après mon départ en congés pour enfin trouver enfin le temps précieux et se lancer dans un projet. Mais voilà que le trac du début revient : quel tissu, quel patron, quel biais, quelle taille ?!? A ce trac se mêle heureusement le plaisir, car c'est avant tout mon moment favori, là où l'imagination prend ses aises.

Mon choix s'arrêtera finalement sur le modèle "Donald" de Citronille (taille 8 rallongé en 10) pour ma p'tite graine (plus si petite au passage).

Une laine bouillie chocolat (de saison, oui Madame) avec un biais maison en toria chocolat, jusque là tout va bien. Les machines ronronnent, la couture, c'est comme le vélo, ça rouille mais ça ne s'oublie pas !

Là où le bât blesse, c'est plutôt le verdict de l'intéressé, qui me recale pour cause de fleur à l'encolure, point assez viril semble-t-il ?!? Je me laisse quelques semaines pour le convaincre que la fleur s'est quand même démocratisée dans le rayon des garçons... moi qui l'ai élevé au Liberty, c'est un comble...

Projet1